Intervention de Stéphane de Sallier Dupin concernant les lycées et le bilinguisme breton

Intervention de Stéphane de Sallier Dupin concernant les lycées et le bilinguisme breton

Monsieur le Président,

Le premier point de mon propos concerne Mme ROUGIER en charge de l’investissement dans les lycées. Si l’équilibre alimentaire est important pour la vie des jeunes, le lieu de restauration est aussi important. Ainsi, je vous remercie de bien vouloir entendre les demandes des parents et enseignants du Lycée Henri Avril que vous avez reçus et qui souhaitent l’amélioration de l’espace de restauration du Lycée. Ils souhaitent aussi que la rénovation du Bâtiment E, prévu au Programme Pluriannuel d’Investissement 2010-2014, soit mise en œuvre cette année. Les effectifs du lycée sont en croissance. Il faut que les bâtiments accompagnent cette croissance. On ne peut plus se contenter de bâtiments préfabriqués à côté de bâtiment « en dur » et vides.

Le deuxième point de mon intervention concerne Mme LOUARN et plus précisément le réseau d’enseignement multilingue DIHUN.

Dans le monde du bilinguisme breton, le réseau DIHUN propose une méthode originale et particulièrement attractive en Haute-Bretagne, celle du multilinguisme. Au Français et au Breton, le réseau DIHUN ajoute l’Anglais formant ainsi dès l’école primaire puis au collège des enfants vraiment polyglottes. Cette méthode est attractive pour les familles, notamment en Haute-Bretagne. Elle est une bonne porte d’entrée pour des familles qui ne parlent pas breton. Il y a eu des discussions budgétaires cette année et des décisions de restrictions pour l’année prochaine en ce qui concerne DIHUN.

Je crois que la Région n’a pas de distinction à faire entre les divers réseaux d’enseignement du Breton. Je suis sûr que le multilinguisme de DIHUN doit être accompagné et développé sans que la Région ne s’immisce dans les choix pédagogiques. Je souhaite que la Région maintienne la totalité de son aide.

Je vous remercie.

Télécharger l'intervention au format pdf