Intervention de Gilles Dufeigneux concernant l’aménagement numérique de la Bretagne

Intervention de Gilles Dufeigneux concernant l’aménagement numérique de la Bretagne

Monsieur le Président, chers collègues,

Trois points sur ce programme:

- Un satisfecit,
- Un bémol,
- Une crainte.

1/ Satisfecit sur le travail réalisé par les différents acteurs en matière de stratégie d'aménagement numérique de la Bretagne.

D'autant plus que nous avions, en avril 2011, lors du débat sur la stratégie « Bretagne numérique », regretté le retard pris par notre région sur ce sujet.

Depuis, ce retard a été largement rattrapé et le SCORAN a été voté, en déclinaison du « programme national très haut débit » du gouvernement, fruit d'une co-production entre les services de l'Etat en région et du Conseil régional, dont je souhaite ici saluer la qualité du travail.

Par ailleurs, des échanges très constructifs se sont développés au sein de la « Conférence numérique régionale », à laquelle je regrette toutefois que des Conseillers régionaux n'appartenant pas à la majorité ne participent pas. Le sujet mériterait certainement une certaine ouverture. Mais il n'est peut-être pas trop tard pour bien faire.

2/ La dernière réunion de la conférence numérique, le 9 janvier dernier, a adopté la « feuille de route » sur le TH débit, qui précise les actions à mener et leur calendrier dont le but ultime, je le rappelle, est le déploiement de la fibre jusqu'à l'abonné à l'horizon de 2030.

C'est sur ce sujet, que j'exprime un bémol, le temps consacré à l'information et à la concertation sur cette feuille de route ayant à mon sens été insuffisant, tant l'enjeu est important.

La preuve en est que le CESER, saisi dans des délais trop courts, n'a pu examiner ce rapport, reporté à sa prochaine session de mars. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation.

3/ Une crainte enfin, liée à la place conférée au syndicat mixte e-Megalis dans l'accompagnement des projets auprès des collectivités locales bretonnes.

Nous ne sommes pas convaincus que cette structure, créée il y a plus de 10 ans et dont nous n'avons jamais obtenu une évaluation très claire des missions, soit la mieux préparée pour intervenir.

Elle ne doit pas en tout cas être présentée par la Région comme le « bras armé » officiel de « Bretagne numérique ».

Pour cette dernière raison, nous nous abstiendrons sur ce programme.

Merci.

Télécharger l'intervention au format pdf