Session des 9/10 avril 2015 : Intervention de Marie-Christine LE HERISSE sur le Protocole d’intention Région – SNCF « Bretagne à Grande Vitesse »

Session des 9/10 avril 2015 : Intervention de Marie-Christine LE HERISSE sur le Protocole d’intention Région – SNCF « Bretagne à Grande Vitesse »

Dans son intervention sur le protocole d’intention entre la Région Bretagne et la SNCF ayant pour  titre "Bretagne à Grande vitesse", Marie-Christine LE HERISSE a fait part de son étonnement de ne pas voir une seule fois mentionnée le projet LNOBPL. " La lecture de votre rapport laisse à penser que vous avez déjà enterré ce projet LNOBPL et que désormais comme vous l’écrivez « la vraie modernité ferroviaire pour la Bretagne est celle qui embrasse plus largement la vitesse et la desserte, qui conjugue le TGV et le TER ». Ces étreintes ferroviaires signent bien définitivement l’arrêt de mort de LNOBPL. Que ce soit clair pour les Bretons : Brest et Quimper ne seront jamais à trois heures de Paris. C’est votre choix, ayez au moins le courage de l’assumer !"

La Conseillère régionale a soulevé des interrogations de fond sur la signature de ce protocole qui sera mis en œuvre à la livraison de la ligne à grande vitesse Bretagne Pays de la Loire et dont l'existence même laisse à penser que la prochaine convention pour l’organisation et le financement du transport public des voyageurs serait conclue avec la SNCF.

"Je ne dis pas qu’elle ne doit pas l’être, mais cette anticipation me paraît quelque peu précipitée alors même que l’ARF dans un manifeste du 11 mars 2014 intitulé « Pour le renouveau du système ferroviaire » en appelait à la mise en concurrence de la SNCF avec d’autres sociétés pour organiser le transport des voyageurs en région. Que fera notre collectivité en 2017 dans un nouveau contexte juridique ? Aujourd’hui, nous n’en savons rien, alors s’engager dès maintenant me semble pour le moins précipité, à moins que la raison profonde en soit à chercher ailleurs ?"

Télécharger l'intégralité de l'intervention icone-pdf