Session des 9/10 avril 2015 : Intervention de Marie-Christine LE HERISSE sur le Mont-Saint-Michel et sa baie

Session des 9/10 avril 2015 : Intervention de Marie-Christine LE HERISSE sur le Mont-Saint-Michel et sa baie

Après la publication fin 2014 d'un rapport d'inspection accablant sur la gestion du Syndicat mixte de la baie du Mont Saint-Michel et les alertes lancées depuis des années par le groupe Droite & Centre de Bretagne sur les problèmes de gouvernance de ce site exceptionnel, l'exécutif propose enfin de réfléchir à un projet touristique d’ambition mondiale faisant suite à la reconnaissance récente par l’Etat d’un « contrat de destination » au bénéfice du Mont et de sa baie de Granville à Saint-Malo.

Approuvant cette ambition plus que tardive, Marie-Christine LE HÉRISSÉ a rappelé les multiples critiques et procédures dont la gestion du Mont a fait l'objet depuis des années (Chambre régionale des comptes de Haute et Basse  Normandie en juin 2012, Cour des Comptes en 2013, jugement contre la Délégation de service publique, condamnation à 50 000M€ d’amendes et six mois prison pour prise illégale d’intérêt de l’ancien maire du Mont Saint-Michel).

La conseillère régionale a également indiqué qu'elle ferait preuve d'une extrême vigilance quant à la réalisation de ce projet touristique.

"Oui, Monsieur le Président, il est temps pour ne pas dire urgent de se pencher sur le projet touristique du Mont et de sa baie et sur sa gouvernance. Cela fait quatre ans que notre groupe le dit et le répète dans cette enceinte.

A ce stade, votre rapport pose plus de questions, certes pertinentes, qu’il n’apporte de réponses.

Le Mont Saint-Michel de par sa vocation a toujours été un lieu d’accueil de pèlerins, de gens simples croyants venant s’y ressourcer ou non croyants en quête de beauté. Le Mont Saint-Michel doit rester accessible au plus grand nombre. Pour nous, le futur projet touristique du Mont et de sa baie doit prendre en compte cette dimension populaire du lieu qui fait intrinsèquement partie de son histoire."

Télécharger l'intégralité de l'intervention icone-pdf

 

Consulter le rapport sur le site du ministère de l'Intérieur