Bretagne Infos Partenaires n° 50, juillet 2014

Réforme territoriale : le grand cafouillage

Redécoupage cantonal et intercommunal. Modification du mode de scrutin. Reports successifs de la date des élections… Depuis deux ans, le gouvernement mène la réforme territoriale dans la plus totale confusion. A la confusion s’ajoute la précipitation avec la publication d’une nouvelle carte des régions. De son côté, l’exécutif socialiste de la région propose, sans que l’assemblée régionale n’ait eu à en débattre la création d’une « Assemblée de Bretagne ».

Le groupe Droite & Centre de Bretagne est résolument favorable à une nouvelle étape de la décentralisation mais dénonce avec force la méthode employée par le gouvernement et l’exécutif régional qui n’est ni respectueuse de la démocratie ni des élus locaux.

Au delà du périmètre des futures régions, sur lequel les socialistes bretons ont des positions contradictoires, la réforme territoriale doit viser trois objectifs essentiels. Donner plus de lisibilité à notre organisation administrative trop complexe. Maîtriser la dépense publique. Donner plus d’efficacité à l’action publique au service de nos concitoyens et des acteurs socio-économiques.

La Bretagne est confrontée à la plus grave crise économique de son histoire. Il est urgent d’agir dès aujourd’hui pour soutenir notre économie et demain dans un cadre institutionnel modernisé.