Bretagne Infos Partenaires n°48, mars 2014

Un budget de fin de mandat

Les socialistes viennent de voter le budget régional pour 2014. Comme nous l’avions pressenti en décembre dernier : rien sur le Pacte d’avenir si ce n’est encore des mots, des promesses et des schémas.

Alors que nous réclamons à l’exécutif de réaliser des économies sur son train de vie, de concentrer son action sur l’emploi, l’économie et la formation, ce budget est en complet décalage avec la crise qui frappe l’économie bretonne.

Il progresse encore de 4,2%. C’est trop alors que des régions ont fait le choix de réduire leurs dépenses. Faute de lucidité et de courage politique, pour la première fois les dépenses d’intervention de notre région sont supérieures à nos recettes. Par ailleurs,  il manque 1 milliard pour financer les futurs investissements. La gestion socialiste de la Bretagne conduit les finances régionales dans une impasse budgétaire.

Ce budget ne répond pas à la mobilisation des moyens qu’exige la situation économique et sociale de la Bretagne. Il ne prépare pas l’avenir. C’est un budget de fin de mandat. Seule nouveauté, l’exécutif socialiste a décidé d’anticiper l’examen du budget 2015 dès la fin de cette année. La ficelle est grosse. Nous avons bien compris que les socialistes sont plus préoccupés par leur devenir électoral lors des élections régionales de 2015 que par l’avenir de la Bretagne.