Session des 6, 7 & 8 février 2014 : Intervention de Bernard MARBOEUF sur le Budget 2014

Session des 6, 7 & 8 février 2014 : Intervention de Bernard MARBOEUF sur le Budget 2014

Lors de la discussion sur le Budget 2014, le Conseiller régional, Bernard MARBOEUF, a fait part de sa déception sur ce projet de Budget de "transition" qui n'apporte pas les réponses nécessaires au redressement de l’économie bretonne. Il a une nouvelle fois invité l'Assemblée à revisiter les actions conduites par la Région dans le cadre de ses compétences obligatoires à l'instar du TER.

" Si nous voulons éviter la fuite en avant, nous n’avons pas d’autre choix que de revisiter les actions conduites dans le cadre de nos compétences obligatoires. C’est là que nous réaliserons de réelles économies. A force d’empiler d’année en année des actions nouvelles sans supprimer celles qui préexistaient vous avez ajouté de la dépense à la dépense. "

" Ce qui nous inquiète, Monsieur le Président, c’est le financement des investissements à venir. Dans le document d’orientation budgétaire, vous avez évalué  à 2,9Md€ le montant des investissements à financer jusqu’en 2019. En étant optimiste, si je prends la fourchette haute, notre capacité d’autofinancement est seulement de 1,2Md€.  Avec notre épargne plus les emprunts en cours, nous arrivons à un total de 1,9Md€ pour, je le rappelle, un montant de besoins de financements estimé à 2,9Md€. Concrètement à la date d’aujourd’hui, il vous manque 1 milliard pour financer les investissements que vous avez programmé. Ce n’est plus un effet de ciseau mais une impasse budgétaire."

"J’ai bien noté la création de 500 places supplémentaires ouvertes en formation, je note également 2M€ de plus au titre des politiques économiques et 1M€ en faveur de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire. A part cela, je ne perçois pas dans votre budget les mesures fortes que l’on attendait pour redresser l’économie bretonne, soutenir les entreprises en difficulté et créer une dynamique économique dans notre région.

"Je fais miens les propos d’un membre du CESER qui illustre parfaitement votre stratégie budgétaire : « le Conseil régional revient sur les difficultés de l’économie bretonne mises en lumière à l’automne dernier et indique que les solutions sont complexes. Cela fait des années que nous tirons le signal d’alarme, notamment dans cette enceinte et on n’a pas voulu nous écouter »."

 

Télécharger l'intégralité du discours