Session du 13 décembre 2013 : Intervention de Delphine DAVID sur la SRDE2I

Session du 13 décembre 2013 : Intervention de Delphine DAVID sur la SRDE2I

Durant cette session, la Conseillère régionale, Delphine DAVID, a dénoncé la complexité et l’inadaptation de la Stratégie Régionale de Développement Économique, d’Internationalisation et d'Innovation à la situation bretonne.

 "Votre stratégie est basée tout naturellement sur des fondements pour lesquels nous ne sommes pas véritablement en phase. L'enjeu de votre stratégie repose sur le repositionnement de la Bretagne en puisant sa force dans les fondements endogènes du miracle économique breton des années 60. Nous ne pensons pas qu'il faille se reposer sur l'héritage basé sur des initiatives du siècle dernier. Les solutions d'hier ne sont pas celles dont nous avons forcément besoin aujourd'hui et demain. Nous devons en effet être créatifs si nous voulons aller de l'avant. Le problème d'aujourd'hui, c'est que nous utilisons des structures de l'ancienne économie tout en bénéficiant d'une accélération et d'une amélioration de la circulation de l'information."

"Je crains que le SRDEII ne soit pas suffisamment lisible pour les acteurs auxquels il est adressé. La stratégie régionale s'adresse aux PME/TPE qui s'inscrivent dans la compétitivité et la croissance définie comme l'augmentation de la valeur ajoutée et/ou de la valeur sociale. Par manque de moyens et de temps, il sera difficile pour ces acteurs de s'approprier ce document. Cette question a été soulevée et débattue en conseil de surveillance de BDI. Nous aurions souhaité que soit précisé au sein du document que des présentations adaptées aux cibles PME/TPE, salariés, élus, territoire, puissent être réalisées. C'est assez étonnant car vous faites une condition de la réussite de cette stratégie son appropriation par les acteurs. Elle passe selon nous par une présentation adaptée aux différentes catégories d'acteurs."

"A notre grande surprise, la stratégie ne dispose pas des moyens pour l'évaluer. Nous disposons par parcimonie d'indicateurs qui ne sont pas chiffrés voire même qui restent à définir. Comment allez-vous suivre l'état d'avancement et la réussite de cette stratégie ?  Comment allez-vous améliorer ou adapter la stratégie ? En effet, la durée de vie de cette stratégie est longue et nécessitera certainement des ajustements. Qui sera chargé de l'évaluation ? Y aura-t-il évaluation ?"

icone-pdfTélécharger l'intégralité du discours