Session du 18 octobre 2013 : Intervention de Teaki DUPONT-TEIKIVAEOHO sur l’Expérimentation du Service Public Régional de l’Orientation

Session du 18 octobre 2013 : Intervention de Teaki DUPONT-TEIKIVAEOHO sur l’Expérimentation du Service Public Régional de l’Orientation

En session, Teaki DUPONT-TEIKIVAEOHO, a rappelé le paradoxe breton : une excellence en termes de réussite au Bac face à un nombre inquiétant, celui des plus de 40 000 demandeurs d'emplois de moins de 26 ans (soit près d'1 chômeur breton sur 5 en Bretagne). La Conseillère régionale, a réclamé la mise en œuvre d'un véritable service d'orientation régional correspondant aux priorités de la Bretagne.

"L’urgence c’est donc maintenant, vous l’avez rappelé Madame la Vice-présidente. 6000 jeunes Bretons décrochent, 15 000 jeunes quittent chaque année la région. Si l’orientation n’est certainement pas la seule responsable de ces échecs, elle est la première étape dans le long parcours vers l’emploi. Face à cette urgence, nous vous invitons à cesser de compter en taux de réussite au diplôme pour compter en taux d’emploi.

Si le diplôme est souvent nécessaire, il n'est plus suffisant. Combien de jeunes diplômés sont sans emploi ?

Pour que nos jeunes restent en Bretagne, il faut que ce soit mieux qu'ailleurs, que nous leur donnions des réponses concrètes et porteuses d'emplois. Cessons le culte absolu du diplôme et mettons en valeur les formations courtes et technologiques, la formation en apprentissage du CAP au master qui correspondent au tissu économique breton composé à 90% de PME de moins de 10 salariés."

icone-pdfTélécharger l'intégralité de l'intervention