Bretagne Ensemble n°23, octobre 2013

Vers une nouvelle augmentation de la fiscalité ?

Les vingt-sept Présidents de Région ont une nouvelle fois demandé au Premier ministre plus « d’autonomie fiscale ». En bon français cela signifie la possibilité d’augmenter les impôts.

En pleine crise, alors que la recherche d’économies budgétaires et le redressement des comptes publics devraient être l’objectif numéro un de toutes les collectivités, les Régions réclament  de nouvelles taxes.

Pourtant en matière de fiscalité locale, la Bretagne se situe déjà parmi les Régions où la taxe sur la carte grise est la plus élevée et où la taxe sur l’essence et le gasoil atteint le taux maximal …  Impôts auxquels il faudra bientôt ajouter l’Ecotaxe. Autant de mesures fiscales mises en œuvre par les socialistes qui constituent une perte de pouvoir d’achat pour les familles et un alourdissement des charges pour les entreprises.

Faut-il ajouter au  matraquage fiscal national que subissent les familles et les entreprises un nouveau matraquage avec la fiscalité locale ?

D’autres solutions sont possibles. Depuis plus de trois ans, notre groupe demande à l’exécutif régional de faire des choix budgétaires, de réduire les dépenses de fonctionnement et de prestige. Sourds à nos propositions, les socialistes préfèrent toujours la solution de facilité : celle de l’impôt. Trop c’est trop.