Bretagne Info Partenaires n°45, septembre 2013

Avenir de la filière avicole : l’urgence c’est maintenant

Quand vous lirez ces lignes, des centaines d’exploitations avicoles seront au bord de la faillite, des milliers de salariés travaillant dans l’abattage et la transformation seront menacés de licenciement, l’activité du port de Brest (premier port volailler d’Europe) va être sensiblement réduite. Au total ce sont plus de 5 000 emplois qui, à très court terme, vont disparaître dans la filière avicole bretonne suite à la suppression brutale des aides à l’exportation.

A chaque session, le groupe Droite & Centre de Bretagne, alerte en vain le gouvernement et l’exécutif socialiste régional sur cette catastrophe annoncée.

De réunions en tables rondes, le gouvernement s’est contenté d’annoncer un plan de soutien pour le mois de septembre. Combien d’emplois auront disparu avant que cet éventuel plan soit concrètement mis en œuvre ?

Quant à l’exécutif socialiste régional, comme il l’a encore montré lors de la session de juin, au lieu de prendre les mesures d’urgence qui s’imposent et que nous réclamons, il continue de s’enfermer dans les contradictions de sa Nouvelle Alliance Agricole.  Il n’est plus temps de tergiverser, la crise avicole touche tous les secteurs de l’économie et tous les territoires bretons.