Session du 28 juin 2013 : Intervention de David Le SOLLIEC sur la future politique territoriale

Session du 28 juin 2013 : Intervention de David Le SOLLIEC sur la future politique territoriale

A l'occasion de la présentation du point d'étape sur la future politique territoriale 2010-2014, le Conseiller régional, David Le SOLLIEC, s'est fait l'écho de nombre d'élus locaux déçus face à la complexité et à l'inadéquation de la précédente contractualisation vis-à-vis de leurs problématiques de territoires : problème de représentativité des Pays et des Conseils de Développement, faible marge de manœuvre vis-à-vis des contraintes imposées par la Région, manque de coordination avec les politiques sectorielles, in-équité des enveloppes... Il a également fait part de ses doutes sur la méthode et le calendrier envisagé pour la future contractualisation.

 "Témoins également de cet échec :
- l’échelon de contractualisation
- et la pertinence ressentie vis-à-vis des enveloppes. Les élus sont très partagés sur la notion de Pays : si sur certains territoires le Pays et son Conseil de Développement peuvent se révéler très structurés et fédérateurs, tel n’est pas le cas dans notre belle région plurielle."

" Entre incertitudes et incohérences vis-à-vis du cadre législative à venir ; mais aussi difficultés à lever concernant le consensus et les questions de coordination avec l’ensemble des acteurs, je me demande comment vous comptez pouvoir tenir le calendrier proposé. Si le cadre de la nouvelle politique territoriale doit bien être présenté à l’automne, de deux choses l’une, je pressens soit :
- Le paquet-cadeau avec son saupoudrage déjà ficelé par vos services, que vous attendez simplement de nous livrer une fois, ouvrez les guillemets, « La fausse période de dialogue » passée,
- soit
Le probable report du dossier à mi-2014, à quelques mois des municipales et un an avant les prochaines élections régionales : une période où bien évidemment il n’est plus temps de lancer de nouvelles actions, et s’en sera bâclé de la politique territoriale !"

"C’est pourquoi j’en appelle à votre plus grande clairvoyance quant à la nécessité d’articuler cadre législatif, réelle travail de coordination avec les collectivités (pas de simple réunion d’échange avec les conseillers généraux, ni de grand-messe au sein des Pays), recherche d’une péréquation optimisée… afin de mettre en œuvre la politique répondant véritablement aux besoins divers de nos territoires".

icone-pdfTélécharger l'intégralité de l'intervention