Communiqué – Le groupe « Droite & Centre de Bretagne » vote contre la « contribution régionale au débat national sur la décentralisation »

Communiqué – Le groupe « Droite & Centre de Bretagne » vote contre la « contribution régionale au débat national sur la décentralisation »

Contrairement, à l’information parue dans les éditions du 22 mars des journaux Ouest-France et Le Télégramme, le Groupe « Droite & Centre de Bretagne » ne s’est pas abstenu lors du vote relatif à la contribution régionale au débat national sur la décentralisation débattue en session du 21 mars.

« Les élus de la droite et du centre ont voté contre cette contribution à la portée juridique incertaine et qui constitue une véritable esquive de la démocratie locale,  ne reflétant le consensus ni de l’ensemble des collectivités (B16, Conférence des Villes de Bretagne), ni des parlementaires bretons» précise Bernadette MALGORN, Présidente du Groupe.

 L’avant-projet de loi gouvernemental étant déjà transmis au Conseil d’Etat, la contribution bretonne, d’ailleurs souvent en contradiction avec ce texte, apparait désormais caduque et surtout elle ne répond pas aux  urgences pour la Bretagne : décrochage économique, démographique et géographique.

 « Aujourd’hui, les efforts de tous et de toutes les collectivités publiques doivent être concentrés sur la reconquête de la croissance, de l’activité et de l’emploi. Ce sont nos priorités, visiblement pas celles de l’exécutif socialiste.

Les régionalistes que nous sommes, ont adhéré à l’esprit de la décentralisation telle qu’elle était proposée par le gouvernement Raffarin. On ne peut tout attendre de l’Etat. L’audace de nos collègues alsaciens, qui ont fusionné leurs deux départements en une seule entité pour être plus efficace, est un exemple à suivre», conclut l’élue.