Session du 8 février 2013 : intervention de Ludovic JOLIVET sur la LGV

Session du 8 février 2013 : intervention de Ludovic JOLIVET sur la LGV

Le Conseiller régional, Ludovic JOLIVET, a exprimé son inquiétude de voir le projet de LGV ne pas aboutir jusqu'à la pointe Ouest Bretonne et a appelé l’exécutif et plus largement les Ministres bretons à défendre ce projet vital pour la Région auprès de la commission "Mobilité 21".

"Faut-il rappeler que Paris/Marseille est parcourue en un peu plus de trois heures, pour un éloignement de 750 Km, tandis que pour faire Paris/Quimper, éloignées par 530 Km, il faut compter en moyenne 4h30. C’est une perte d’attractivité et de compétitivité évidentes de la pointe Ouest de la France comparée à la pointe Sud de notre pays."

"Les Bretonnes et les Bretons ne pardonneront pas à l’exécutif d’avoir fait reculer notre richesse économique, délaissé nos atouts, et s’être  laisser déborder, distancer par les autres régions en terme d’accessibilité… Notre Bretagne, après avoir tant donné, tant sué, tant travaillé à l’essor de la nation France, ne doit pas se contenter de l’accessoire, de l’anecdotique… La Bretagne ne doit pas viser l’économie résidentielle… Elle n’est pas une réserve d’Indiens."

icone-pdfTélécharger l'intégralité de l'intervention


08-02-2013 Intervention de Ludovic Jolivet sur... par droiteetcentredebretagne