Session du 7 février 2013 : Intervention de Gilles DUFFEIGNEUX sur l’aménagement numérique de la Bretagne

Session du 7 février 2013 : Intervention de Gilles DUFFEIGNEUX sur l’aménagement numérique de la Bretagne

Monsieur le Président, Chers collègues,

Vous placez le THD au rang des priorités de votre mandature et on ne peut que s'en féliciter, tant ce sujet est crucial pour notre avenir.

Mais je ne peux que constater que nous n'avons pas la même définition des mots.
Une priorité c'est « passer devant les autres». Devant les autres sujets mais aussi, passer devant les autres concurrents, dans un monde où la compétition fait rage.

Or, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'au plan des comparaisons on est plutôt loin derrière. Comparaison internationale tout d'abord, où la France ne se donne plus les moyens d'investir dans ces infrastructures et ces technologies d'avenir.

Un exemple pour l'illustrer: La Corée du Sud, un pays de 50 millions d'habitants, 13e puissance économique mondiale, qui comme nous a décidé d'équiper tout son territoire en THD. Comme pour la France, la facture s'élève à près de 30 milliards d'euros, dont 15 milliards de financement public. La différence, c'est que la Corée y a affecté les 30 milliards de financements nécessaires et terminera son aménagement en 2014, alors que la France y a consacré en 2010, sous le gouvernement de François Fillon, 2 milliards du grand emprunt, rien de plus depuis, et que ce chantier sera terminé en 2025. Pendant plus de 10 ans donc, nos deux pays se feront concurrence, avec un niveau de développement et de capital humain assez comparables, mais avec des infrastructures en THD très différentes.

Que de temps perdu! Et je pourrais faire le même parallèle avec des pays comme l'Australie, Singapour ou encore plus près de nous la Hollande ou la Lituanie! ...icone-pdfTélécharger l'intégralité de l'intervention


07-02-2013 Intervention de Gilles Dufeigneux... par droiteetcentredebretagne