Bretagne Info Partenaires n°40, novembre 2012

Économie et emploi: il y a urgence en Bretagne

En Bretagne le chômage a progressé de 11,4 % sur un an: 2,2 points de plus que la moyenne nationale. Depuis 2010, notre groupe n'a de cesse de dire que la crise ne s'est pas arrêtée aux portes de la Bretagne.

L'automobile. Au lieu de « faire front contre les dirigeants de PSA», comme le réclament des élus socialistes bretons, nous demandons à la Région d'accompagner ce groupe dans ses mutations industrielles.

L'agriculture et l'agroalimentaire. Alors que la crise avicole est loin d'être réglée, l'emploi est menacé dans la filière porcine. Nous demandons aux socialistes de suspendre d'urgence les contraintes imposées dans leur Nouvelle Alliance pour l'agriculture.

Le bâtiment. Les carnets de commande des artisans se vident. En réponse, la ministre du Logement vient réduire de neuf à deux les zones bretonnes éligibles à l'ancien dispositif « Scellier» d'aide à l'investissement locatif. Combien de temps encore les socialistes vont-ils rester sourds à la crise qui ébranle les piliers de l'économie bretonne? Au lieu de disserter sur la future Décentralisation, il est temps de passer à l'action. Les élus de la droite et du centre réclament des mesures d'urgence pour soutenir l'économie bretonne.