Bretagne Info Partenaires n°38, mai 2012

Pour une gestion cohérente des territoires et respectueuse des activités humaines

Les élus de la droite et du centre sont engagés pour le rétablissement du bon état écologique des eaux et des milieux aquatiques résultant des politiques nationales et européennes.

Cependant, nous refusons de voir une catégorie de population comme les agriculteurs bretons pointés du doigt comme principaux responsables des dégradations de la qualité de nos eaux au mépris de tous les efforts accomplis. Nous devons encourager tous les acteurs. Nous devons poursuivre les soutiens aux politiques territoriales par bassin versant, y compris par du financement régional pour les investissements et l'ingénierie des SAGE.

Parallèlement, nous dénonçons la volonté de l'exécutif, sous couvert de régionalisation, de faire main basse sur les 600 millions d'euros de la PAC versés en Bretagne au seul bénéfice des politiques de l'eau. Nous récusons aussi la substitution des responsabilités quand l'exécutif régional entend soumettre les choix des systèmes de production agricole aux  SAGE et aux autres organismes dont il propose la création.

La lecture croisée des rapports sur l'agriculture et la stratégie régionale de l'eau soumis en juin 2011 montre clairement que pour l'exécutif socialiste, l'agriculture bretonne est un sous-produit des politiques de l'eau.