Bretagne Info Partenaires n°37, mars 2012

Le Gouvernement investit en Bretagne

Rennes, Brest et Lannion ont été sélectionnées dans le cadre du programme du Gouvernement pour les investissements d'avenir pour  l'implantation de l'Institut B-Com de recherche sur l'image du futur dans les télécommunications, le cinéma, la santé numérique...B-Com, c'est 130 millions d'euros, 2000 emplois directs et plus de 10000 emplois indirects.

Brest a été choisie par le Gouvernement pour accueillir France Énergies Marines. Sur dix ans ce projet, c'est 142 millions d'euros, des dizaines de chercheurs mobilisés, un partenariat public/privé regroupant centres de recherche et entreprises et des centaines d'emplois crées.

La majorité socialiste dénonce « le désengagement de l'État»: c'est faux. Le gouvernement investit en  Bretagne et aide la Région. Cette année encore, les dotations de l'État à la Région s'élèvent à 622 millions d'euros, en progression de 4 %. Et si la Région, pour financer la LGV, peut emprunter 415 millions d'euros à la Caisse des dépôts à un taux inférieur au marché, c'est encore grâce au Gouvernement qui, dans le Plan de relance, a sanctuarisé 8 milliards d'euros pour financer des projets structurants. Au contraire, l'exécutif socialiste préfère la facilité de l'augmentation des impôts et du saupoudrage. Voilà pourquoi les élus de la droite et du centre ont voté contre un budget qui ne prépare pas l'avenir.