Bretagne Ensemble n°18, mars 2012

Budget : les socialistes préfèrent les impôts aux économies

L’exécutif régional a décidé d’augmenter brutalement de 28 % la taxe sur les cartes grises. Passant de 36 € à 46 € par CV, nous sommes la troisième région de France la plus taxée. Notre groupe des élus de la droite et du centre n’a pas voté cette augmentation, qui frappe les familles et le secteur automobile.

Pour récupérer les 23 M€ que va rapporter l’augmentation de la taxe, nous avons proposé des économies sur des actions régionales et sur le train de vie de la Région. Pourquoi maintenir une Maison de la Bretagne à Paris? Pourquoi financer (2,6 M€) l’aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes ? Pourquoi payer une Ambassade à Bruxelles? Pourquoi payer (6,7 M€) l’interconnexion du TGV en Ile-de-France? Le budget de communication progresse sans cesse, pour dépasser les 10,9 M€. Plus de 100 réceptions organisées par la Région et 22000 déjeuners et dîner servis. Avec des colloques à 500 000 € ! On peut le diviser par deux. Nous avons demandé des économies sur tous ces postes de dépenses et bien d’autres encore. L’exécutif régional les a toutes repoussées.

Les socialistes nous annoncent un nouvel impôt, un versement transport régional. L’État et beaucoup de collectivités locales s’imposent des économies. Les socialistes continuent de dépenser sans compter en augmentant les impôts des familles et des entreprises dans une période difficile pour tout le monde.