Bretagne Info Partenaires n°41, janvier 2013

Danger : la Bretagne décroche

Un diagnostic sur la Bretagne a été présenté lors de la session de décembre pour préparer la négociation des futurs Programmes européens. Bilan de la majorité socialiste au pouvoir depuis 2004, ce diagnostic est inquiétant pour l’avenir de la Bretagne.  « Perte de compétitivité de l’agroalimentaire. Faible internationalisation des entreprises. Faible image économique. Manque d’entreprises intermédiaires. Absence d’avantage comparatif en matière numérique. Absence d’aéroport international. Longue distances internes à la Région. Fossé qui se creuse en l’Ouest et l’Est. Inadaptation des diplômes au tissu économique. Faible attractivité internationale de l’enseignement supérieur. Émigration des jeunes diplômés …».

Ce diagnostic recoupe notre analyse depuis trois ans. C’est signal d’alarme du décrochage de la Bretagne dont l’un des signes est une progression du chômage jamais vue dans notre région. La région va voter son budget dans un cadre financier plus contraint. Nous demandons à la majorité socialiste de réaliser des économies drastiques dans les dépenses de fonctionnement. De concentrer nos moyens pour les grandes infrastructures, notamment les nouvelles lignes permettant de mettre Brest et Quimper à trois heures de Paris et aux actions en faveur des entreprises, de la formation et de l’emploi.