Session du 13 décembre 2012 : Intervention de Bernard Marboeuf sur les orientations budgétaires 2013

Session du 13 décembre 2012 : Intervention de Bernard Marboeuf sur les orientations budgétaires 2013

Durant cette session du 13 décembre, le Conseiller régional, Bernard Marboeuf, s'est livré à l'analyse des orientations budgétaires 2013 qu'il qualifie "d'imprécises dans la forme et inquiétantes sur le fond".

Certes, si l'exécutif régional semble avoir "pris conscience que le redressement des comptes publics, pour retrouver le chemin de la croissance et l'emploi, devait passer par un effort budgétaire dont ne peuvent se soustraire les collectivités", le réalisme n'est, quant à lui, pas au rendez-vous dans la définition des programmes 2013.

"L'heure des choix a sonné : l'époque du saupoudrage et de l'arrosage automatique est terminée. Nous attendons un budget 2013 recentré et volontariste où l'investissement au service de l'emploi sera privilégié."

Hormis un gel des dotations en 2013 et leur réduction de 750M€ en 2014 et 2015, l'ensemble des prévisions au conditionnel et les hypothèses de croissance ambitieuses laissent un doute sérieux sur la manière dont sera bâti le budget 2013. D'autant plus inquiétant s'il est construit à l'image des budgets précédents ayant alourdi la fiscalité régionale et omis d'anticiper les investissements essentiels pour le développement de la Région !

"C’est Monsieur le Président, ce que j’ai qualifié et que je qualifie de « gestion pépère » (...) L’effet de ciseaux que vous prévoyez à partir de 2016/2017 n’est pas une surprise (...) Je constate à partir des chiffres que « vos visions » vous ont plus éblouis qu’elles ne vous ont permis d’anticiper des investissements dont l’économie Bretonne a besoin et que nous ne pourrons pas sans doute réaliser. "

Il est loin le temps de la Région visionnaire, stratège et ensemblière... aujourd’hui le recours aux banques est plus difficile du fait de l’augmentation des taux d'intérêts. Alors pourquoi pas un emprunt obligatoire, mais à deux conditions, souligne l'élu :
- ne pas augmenter la fiscalité sur les ménages et sur les entreprises en sollicitant parallèlement leur épargne,
- identifier un projet d'intérêt régional, partagé par les Bretonnes et les Bretons.

Et de conclure "Nous attendons pour vérifier si la lucidité, dont vous semblez avoir fait preuve, se traduira dans le budget 2013 par des choix clairs et réalistes ou si tout cela n'aura été que paroles et enfumage."


icone-pdfTélécharger l'intégralité de l'intervention



13-12-2012 Intervention de Bernard Marboeuf... par droiteetcentredebretagne